Les Hirondelles - L'alliance de l'artisanat et de la mode

Une entreprise née dans une ville dynamique

Connue comme la Venise des Alpes, Annecy est une ville extrêmement attractive pour les entreprises du monde entier, notamment dans les secteurs de la mécatronique, du sport, du tourisme, et du cinéma d’animation. Mondialement connue pour son lac, son architecture savoyarde et ses canaux, c’est également une destination touristique de premier ordre.

C’est dans cet espace dynamique que ce sont rencontrées Claire Chiquet, Claire Alvernhe et Clarisse Cazenave, fondatrices de la marque « Les Hirondelles », qui produit des vêtements à partir de chutes de production industrielles, cousues par des ateliers d’artisans régionaux.

Ces trois jeunes femmes étaient en effet engagées pour la consommation et production responsables, mais ne connaissaient pas de marques de mode qui soient cohérentes avec ces idéaux. « Les Hirondelles » furent fondées pour combler ce manque, en produisant des vêtements localement, avec des pratiques éthiques et des matériaux durables et de qualité.

1/2

Faire que la mode soit éco-responsable

 

Après avoir recherché des entreprises et des ateliers d’artisans de la région avec lesquels travailler, elles ont commencé à produire leur marque en Septembre 2017. Le critère de sélection de leurs partenaires était l’éthique de leurs pratiques mais aussi leur proximité : en effet, « Les Hirondelles » ne travaillent qu’avec des partenaires dans un rayon de 800 km autour d’Annecy.

Leurs vêtements sont créés en utilisant des chutes de production d’industries de la région. Après avoir créé des designs de vêtement adaptés à ces chutes, elles font appel à des artisans régionaux pour les coudre. Ainsi, le tissage est fait à Charlieu et Troyes, l’ennoblissement et tricotage à Roanne, la maroquinerie à Annecy, le filage de la laine à Biela en Italie.

Les ventes suivent également cette démarche géographique, car elles se font en France, en Belgique, en Andorre, en Suisse ou en Italie.

Puisque les vêtements proviennent de chutes de production, les produits sont créés en séries limitées, ce qui fait que leurs produits sont hautement personnalisés.

Toute la démarche des Hirondelles suit la devise de l’entreprise « pour que la mode dure plus d’un printemps ». À contre-courant du fast fashion, qui souhaite produire des nouveaux vêtements à répétition pour capturer les modes contemporaines, Les Hirondelles souhaitent produire des vêtements dans un rythme plus lent, mais à la qualité plus intemporelle.

Entreprise encore jeune, le futur reste incertain, et le défi à surmonter est celui d’augmenter le volume de production afin de rester à flot.

Mais avec leur démarche, elles espèrent contribuer à l’effet « boule de neige » qui transforme les pratiques de production de vêtements. Et qui prouve qu’il est possible de travailler dans le bassin de production et consommation local tout en respectant l’environnement.

-Manuel-Antonio Monteagudo

artisans du monde.png
logo TARA mieux.png
fvr_logo_rgb.png
logo resacoop.jpg

Le contenu de ce site relève de la seule responsabilité d’ODDATARA et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union Européenne.

Pour toute question, nous contacter sur: oddatara@gmail.com

© Webmaster Natacha Cailler. Vidéos, Articles, Photos et Webdoc de Manuel-Antonio Monteagudo