Dominique Chambriard - Défendre son savoir-faire en s'unissant entre artisans

Thiers, capitale de la coutellerie française

 

Perchées sur les contreforts des collines du Massif Central, les vieilles rues de Thiers offrent un panorama grandiose sur les étendues vertes de l’Auvergne, parsemées de monts et de volcans éteints. Établie sur une ancienne bourgade gauloise, la vieille ville de Thiers garde de nombreuses traces de son passé médiéval.

Si cette région de France est peu peuplée, Thiers bénéficie de son tourisme et d’un marché de la coutellerie florissant, comme en témoignent les nombreuses coutelleries réparties sur sa rue principale.

Quelques maisons bourgeoises du début du XXème siècle témoignent d’un âge d’or de la coutellerie qui a fait la prospérité de cette petite ville

La vallée des Usines abrite les anciennes fabriques de couteaux de Thiers, construites aux abords de la rivière Durolle. Aujourd’hui, l’industrie a quitté la vallée pour s’installer dans d’autres quartiers de la ville, et ces vieux bâtiments vides se sont tournés vers le tourisme, tels que l’ancienne usine du Creux de l’Enfer, transformée en musée d’art contemporain.

Thiers est actuellement comme la capitale de la coutellerie française : 80% des couteaux produits en France sont fabriqués là-bas, et la ville accueille une centaine d’entreprises dans ce domaine. De plus, ce savoir-faire est aussi employé dans d’autres industries, telles que la forge de pièces automobiles, ou prothèses chirurgicales.

La Coutellerie, un savoir-faire qui se perpétue

Aux abords de la place principale de la ville, Dominique Chambriard tient sa coutellerie, où il vend, affûte et restaure des couteaux de tous types parfois très anciens. La boutique de Dominique a un atelier avec du matériel moderne, mais il a aussi chez lui une forge traditionnelle, dans laquelle il fait ses travaux les plus délicats, tels que des aciers damassés.  Comme beaucoup de couteliers de Thiers, sa famille travaille dans ce commerce depuis plusieurs générations.

À Thiers, la tradition de la coutellerie se perpétue, en partie grâce à la CFAI, école de couteliers qui forme les nouvelles générations au savoir-faire. Le neveu de Dominique en fait partie, et il travaille dans la boutique de la famille avec l’apprenti de son oncle.

Comme beaucoup de couteliers de Thiers, Dominique Chambriard est membre de la Confrérie du couteau “Le Thiers”, qui protège une forme de couteau typique de la région. Grâce à elle, Dominique ne revend pas seulement des couteaux industriels, mais il peut vivre également de la production de couteaux d’arts.

La confrérie du couteau LE THIERS®, une transformation pour les artisans

En 1993, une petite équipe de couteliers de Thiers ont créé une confrérie pour protéger leur savoir-faire régional, en réaction à ce qui était arrivé avec le couteau Laguiole, typique de la région mais victime de nombreuses contrefaçons.

En 1994, ils déposent la marque de couteau « LE THIERS® », une forme de couteau typique de la région qui ne peut être commercialisée sans la permission de la confrérie. Selon les paroles de Dominique Chambriard, l’un des fabricants parmi les 55 fabricants déclinant actuellement ce couteau  : « On gère LE THIERS® comme le vin ou le fromage : on fait tout sur place, et on ne peut pas le faire ailleurs ». En effet, ce couteau ne peut être créé qu’à Thiers, par des artisans membres de la confrérie.

Depuis la fondation de la confrérie des couteliers de Thiers, les artisans couteliers de Thiers ont pu perpétuer leur savoir-faire traditionnel tout en le valorisant. En effet, ils participent dans des démonstrations dans le Musée de la Coutellerie et exposent leur travail dans le festival international Coutellia, basé en ville. Pour ce dernier, un jeune coutelier est chargé tous les ans de créer un nouveau de design de couteau « THIERS® » pour décorer l’affiche de l’événement.

Malgré le fait que les couteliers de Thiers sont ancrés dans leur région, cela ne les rend pas moins cosmopolites, car le festival est l’occasion de rencontrer d’autres maîtres de cet artisanat venus du monde entier. Grâce à ces nouvelles actions des artisans de Thiers, la coutellerie est devenue la fierté de cette petite ville Auvergnate.

1/2
artisans du monde.png
logo TARA mieux.png
fvr_logo_rgb.png
logo resacoop.jpg

Le contenu de ce site relève de la seule responsabilité d’ODDATARA et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant la position de l'Union Européenne.

Pour toute question, nous contacter sur: oddatara@gmail.com

© Webmaster Natacha Cailler. Vidéos, Articles, Photos et Webdoc de Manuel-Antonio Monteagudo